Chine : l’activité manufacturière poursuit sa chute

La Fédération Chinoise de la Logistique et des Achats (CFLP) et le Bureau National des Statistiques ont rendu public samedi les chiffres portant sur l’activité manufacturière en Chine. Celle-ci a baissé pour le neuvième mois consécutif.

49,2. Tel est l’indice PMI (Purchasing Managers Index) réalisé par ce secteur en aout. Déjà, un mois plus tôt, cet indicateur avait frôlé la contre-performance en se fixant à 50,1. En effet, une expansion est réalisée dans l’activité manufacturière quand l’indice PMI est de plus de 50. Dans le cas contraire, donc si cet indicateur se situe en dessous de cette limite, il s’agit d’une contraction. D’ailleurs, l’Empire du Milieu peut s’estimer heureux car les prévisions de la HSBC (Hong Kong and Shanghai Banking Corporation Limited) étaient plus pessimistes : l’établissement financier avait calculé un indice PMI chinois de 47,8 pour le mois d’août. Toutefois, HSBC va publier aujourd’hui ses chiffres définitifs concernant le secteur manufacturier chinois. Par contre, certains autres experts du domaine prédisaient aussi un mieux : selon l’agence Dow Jones, 11 économistes étaient d’accord sur une prévision médiane de 50 %.

L’indice PMI est le véritable reflet de la santé de l’activité manufacturière de tout pays, donc de son économie. Il est calculé à la suite d’une enquête mensuelle menée auprès des responsables d’achat des industries. La Chine ayant réalisé une croissance de 7,6 % au deuxième trimestre, soit la plus faible en trois ans, son cas est particulièrement alarmant. Le gouvernement, qui misait, notamment, sur la production industrielle pour stimuler la croissance, est loin d’avoir gagné son pari.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager