All Nippon Airways (ANA) a commandé 11 Boeing 787 de plus. Au travers de cette opération, le transporteur aérien japonais compte renforcer sa flotte, déjà pourvue de 13 avions du même type.

ANA raffole des 787 Dreamliner. Afin de se procurer les 11 derniers, la compagnie aérienne devrait débourser pas moins de 2,68 milliards de dollars américains. Ce, conformément au tarif mentionné sur le catalogue du constructeur aéronautique américain. Plus précisément, il s’agit de Boeing 787-9. Cette indication en vaut la peine car ANA avait précédemment commandé 50 Boeing 787-8. C’était alors en 2004. « L’efficacité du B787-9 est similaire à celle du B787-8, mais il a une plus grande capacité, ce qui va soutenir l’expansion du réseau domestique et international d’ANA », a expliqué la compagnie aérienne dans un communiqué. Mais, jusque-là, Boeing n’a pas encore satisfait toute cette commande : en raison de multiples problèmes techniques, il n’a pu livrer que 13 avions à présent. Malgré tout, ANA n’a pas trouvé d’inconvénient de commander 5 B787-8 supplémentaires entre temps. Ainsi, avec les 11 derniers avions demandés, sa flotte sera finalement composée de 66 B787, soit 36 B787-8 et 30 B787-9. Selon les prévisions, cela devrait arriver entre avril 2018 et mars 2021, dates des livraisons de la dernière commande.

Forte de cette flotte renouvelée, ANA pourrait franchir un nouveau palier : elle se place déjà au sommet des transporteurs aériens japonais en termes de nombre de passagers (43 millions en 2011). En outre, cette compagnie assure régulièrement 174 lignes, aussi bien au niveau domestique qu’au niveau international, et atteint 76 villes. Le mois dernier, ANA avait augmenté son capital de 173,6 milliards de yens (2,15 milliards de dollars américains) pour se permettre l’acquisition de nouveaux avions.

 

Tags:

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*