adidasLors d’une interview accordée à un quotidien allemand, le patron d’Adidas, Herbert Hainer, a évoqué la possibilité d’un chiffre d’affaire record en 2012. Mieux encore, l’entreprise s’attend à de meilleurs résultats pour l’année prochaine.

« Le chiffre d’affaires dépassera 14,5 milliards d’euros (18 milliards de dollars américains) en 2012 ». Des propos du responsable d’Adidas dans les colonnes du Süddeutsche Zeitung. Cette somme constitue un chiffre d’affaire record. Dans le contexte actuel de crise dans la zone Euro, le numéro 2 mondial des équipementiers sportifs a encore plus de mérite. M. Hainer ne l’a pas caché lors de l’entretien : les affaires n’ont pas été bonnes en Europe du Sud. Mais, Adidas doit sa croissance à la montée de ses ventes dans d’autres parties du monde, l’instar de la Chine, la Russie et l’Amérique. Néanmoins, la firme aux trois bandes a également réalisé de bons chiffres d’affaires dans certaines parties du Vieux Continent.

En perspective, M. Hainer voit une période plutôt prospère pour Adidas : se basant sur les « nombreux évènements sportifs » qui jalonneront l’an prochain, l’équipementier sportif allemand s’attend à faire mieux en termes de chiffre d’affaire. Des tournois comme, notamment, la Ligue des Champions, constituent des opportunités pour Adidas d’attirer à lui plus de consommateurs. A ceux-ci, la marque allemande envisage de proposer de nouveaux produits, « dont une nouvelle chaussure de course capable de révolutionner le marché », d’après le patron d’Adidas. Ce sera peut-être le premier pas vers des ambitions sans cesse grandissantes : dans cet ordre d’idées, Adidas vise à atteindre 17 milliards d’euros (21,3 milliards de dollars américains) de chiffre d’affaire en 2015. On se demande ce qui pourra l’arrêter.

 

Tags: , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*