Bresil - AlstomAlstom a décroché un important contrat portant sur l’installation d’éoliennes au Brésil. La compagnie française l’a annoncé hier mercredi par voie de communiqué.

1 milliard d’euros (1,25 milliard de dollars américains). C’est le montant sur lequel porte l’engagement d’Alstom au Brésil. En fait, le français n’a signé, jusque-là, qu’un protocole d’accord. Celui-ci stipule qu’il fournira à Renova, géant brésilien de l’énergie renouvelable, environs 440 éoliennes terrestres. Pris dans son intégralité, ce matériel générera une puissance d’environs 1200 MW. D’après le communiqué d’Alstom, « cet accord » est « le plus important » pour la compagnie tricolore « en matière d’éolien terrestre dans le monde », a précisé le responsable de sa division dédiée aux énergies renouvelables, Jérôme Pécresse. Apparemment, les deux parties sont gagnantes à l’issue de cet engagement. D’une part, Renova, qui déjà le numéro 1 brésilien de la production d’électricité éolienne, renforce son leadership. D’autre part, Alstom marque un grand pas dans son « ambition de devenir leader mondial du secteur de l’éolien », comme indiqué dans son communiqué.

Quant au projet proprement dit, il sera développé dans les parcs de Renova situés à Bahia, un Etat du nord-est du Brésil. D’après le cahier de charge, la livraison de ce matériel commencera en 2015 et s’étendra sur 3 à 4 ans. D’une puissance unitaire de 2,7 à 3 MW et équipées de rotors de 100 à 122 mètres de diamètre, les turbines acquises par l’entreprise brésilienne sont issues de la gamme ECO 100 d’Alstom. Ce dernier va produire les éoliennes sur place : la compagnie française dispose d’un site à Camacari, non loin de Bahia. Dans cette région brésilienne, Alstom nourrit beaucoup d’ambitions : il entend s’impliquer pour créer, avec des industriels autochtones, un pôle de production de composants d’éoliennes.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*