Anglo Irish BankLa semaine dernière, le Parlement irlandais a donné son accord pour la liquidation d’Anglo Irish Bank. Un projet que le gouvernement venait de lui proposer.

L’Etat irlandais n’aura pas détenu pendant longtemps cet établissement financier. En 2009, suite aux conséquences de la crise financière internationale, Anglo Irish Bank n’avait pas eu d’autre choix que d’être étatisée. Cette banque avait été frappée de plein fouet à cause des prêts immobiliers risqués contractés. Ainsi, du fait de la décision des députés irlandais, les actifs d’Anglo Irish Bank reviendront automatiquement à la NAMA. Cette dernier est un établissement financier public mis en place pendant la même période de crise dans le but de délester les actifs toxiques des banques irlandaises. Si le processus de liquidation d’Anglo Irish Bank semble entériné à Dublin, il ne sera effectif qu’après l’accord de la Banque Centrale Européenne (BCE). Ce qui n’est pas gagné. Toutefois, cette opération est synonyme de soulagement pour le gouvernement irlandais. Pour le Premier Ministre Enda Kenny, il s’agit d’une étape « sur le chemin du retour à la prospérité et au plein emploi ».

Comme le chef de gouvernement l’a dit dans la suite de son intervention, Anglo Irish Bank est lié à « un chapitre triste et tragique » de l’économie irlandaise. A cause des prêts contractés par cet établissement, le secteur financier irlandais, plutôt stable et prospère, a fini par couler. Pour preuve, la banque a essuyé une perte de l’ordre de 17,65 milliards d’euros (22 milliards de dollars américains) en 2010. Une situation qui a obligé l’Etat a sollicité une aide internationale. La liquidation n’est pas la fin de toute l’affaire : 3 responsables de la banque à l’époque de ces fameux prêts seront jugés en 2014.

 

Tags: , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*