renault-inde-okLes professionnels ont publié ce mardi des chiffres qui attestent d’une baisse de 12.26% en mai sur un an des ventes automobiles en Inde. L’annonce de cette septième baisse mensuelle consécutive survient le lendemain de l’annonce de l’atteinte par la roupie indienne de son plus bas niveau face au dollar.

Pour les professionnels, la situation des ventes automobiles, considérées comme un indice de la santé économique du pays, est la conséquence du ralentissement de l’économie sur la demande. Pour la Siam, la Fédération indienne des constructeurs automobiles, les ventes ont souffert des taux d’emprunt élevés et des inquiétudes suscitées par le ralentissement de l’activité économique. Les constructeurs espèrent corriger le tir avec des tactiques agressives de ventes. Ils permettent aux acheteurs de différer les paiements, de payer en plusieurs tranches sans que cela ne génère de frais supplémentaires et accordent des remises pouvant atteindre les 20%. Ils espèrent ainsi faire progresser les ventes de voiture de 3% à 5% en 2013-2014. Entre 2012 et 2013, les ventes automobiles annuelles ont chuté de 6.7%, une première en dix ans qui coïncide avec une croissance de 5%, également la pire de la décennie.

La veille, dans la matinée, un dollar américain s’échangeait contre 57.81 roupies indiennes. Malgré le fait que ces chiffres soient en partie dus au redressement de la devise américaine après la publication vendredi de bonnes statistiques de l’emploi aux Etats-Unis, ils ont quand même suscité l’inquiétude des intervenants du marché au sujet du déficit des comptes courants du pays. Surtout que même si les monnaies des pays émergents en général souffrent actuellement face au dollar, la roupie indienne est encore plus exposée à cause du déficit budgétaire et commercial.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*