69707013Suite à une longue réunion de quatre heures hier dimanche entre le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et ses ministres chargés de l’Economie, une série de mesures ont été décidées pour redresser l’économie du pays.

Erdem Basci, le président de la Banque centrale a annoncé dans un communiqué publié ce lundi un possible relèvement des taux directeurs au cours de la prochaine réunion du comité de la politique monétaire qui doit se tenir le 23 juillet prochain. Cette décision doit mettre un terme à la perte de valeur de la livre turque. Cette annonce a immédiatement été suivie d’une appréciation de plus de 1% de la monnaie turque face au dollar américain et le taux d’emprunts à 10 ans de la Turquie est passé de 9.29% à 9% sur le marché obligataire. Dans le communiqué publié au terme de la réunion de dimanche, le Premier ministre turc a particulièrement tenu à rassurer les investisseurs sur la volonté de son gouvernement de continuer à les soutenir. La discipline budgétaire qu’il défend depuis son arrivée au pouvoir demeure également inchangée.

Après avoir tiré l’économie mondiale pendant plus d’une décennie, les grands pays émergents, dont la Turquie, se retrouvent confrontés à des fluctuations de leurs marchés locaux qui inquiètent marchés et investisseurs. Le Fonds Monétaire International a revu la semaine dernière leurs prévisions de croissance à la baisse et d’importants retraits de liquidités ont été réalisés dans ces pays depuis plusieurs semaines. Depuis mai, la livre turque a perdu près de 10% de sa valeur face au dollar.

Cette tendance a été accélérée par l’arrêt programmé des mesures accommodantes de la Réserve fédérale américaine, contraignant la Banque centrale turque a vendre plus de 6 milliards de dollars pour défendre sa monnaie.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*