Portugal : baisse du chômage

624_341_e484dfd9bdde8a6cb18837c396df5e8a-1375893789L’Institut National des Statistiques (INE) du Portugal a publié les récents chiffres portant sur le chômage : ce taux a quelque peu baissé entre les deux premiers trimestres 2013.

16,4 %. C’est le taux de chômage portugais au terme du deuxième trimestre, soit d’1,3 point inférieur au même indicateur lors des 3 premiers mois 2013 (17,7 %). Une première depuis l’instauration de l’austérité en 2011, même si cette diminution est assez humble. Quoi qu’il en soit, le ministère de l’emploi peut remercier le secteur du tourisme, qui est vraisemblablement à la base de ce léger mieux. En effet, le Portugal fait partie des principales destinations pendant les vacances d’été. Cette affluence entraîne des embauches et pas seulement dans le tourisme. Ainsi, l’INE a constaté une hausse des recrutements dans « l’hébergement, la restauration et le commerce » ; bref, dans les « services ».

Au-delà de la satisfaction que procure ce taux de chômage baissant, l’analyse en rythme annuel révèle une augmentation du manque d’emploi de 7,1 % au Portugal. Ce qui n’est pas du tout fameux. En plus, le taux de chômage parmi les jeunes, bien qu’ayant chuté de 42,1  à 37,1%, demeure important. Raison pour laquelle cette catégorie de demandeurs d’emplois fait l’objet d’une attention particulière : afin d’aider les jeunes à se faire embaucher, un programme spécifique a été mis sur pied par le gouvernement portugais. Il fait partie des principaux axes de son plan de relance économique, avec le soutien à accorder aux PME et le développement de l’export. Ces différents projets se concrétisent grâce à l’aide que l’Union Européenne et le Fonds Monétaire International (FMI) accordent à Lisbonne depuis mai 2011.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager