celebre-pour-ses-plages-mais-aussi-sa-capitale-barcelone_878247_460x306Au cours du mois dernier, le record d’arrivées de touristes étrangers a été battu en Espagne d’après les statistiques officielles rendues publiques hier jeudi par le ministère espagnol de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme. Cet Etat a bénéficié de l’instabilité régnant dans certaines destinations du pourtour méditerranéen.

En juillet, l’Espagne a accueilli 7,9 millions de visiteurs étrangers. Une affluence record jamais atteinte depuis le début de cette série statistique en 1995. Par rapport au même mois l’an dernier, il y a eu 321 000 arrivées de plus, soit un mieux de 2,9 %. Des vagues dominées par les touristes britanniques, allemands et français. En toute logique, les nombres des visiteurs en provenance respectivement des pays nordiques, de la Grande-Bretagne et de la Russie ont connu les hausses les plus importantes.

Le septième mois de l’année n’est qu’une suite des mois marqués par des affluences sans précédent. Ainsi, entre janvier et juillet, pas moins de 34 millions de touristes ont pris la direction de l’Espagne. Ce qui constitue un record, depuis le dernier datant de 2008. Ces arrivées sont un bol d’air pour l’économie espagnole. En effet, cet Etat européen est en pleine récession, la deuxième en l’espace de 5 ans. Cette situation l’a d’ailleurs poussé à consentir à un plan de sauvetage européen d’une valeur de plus de 40 milliards d’euros.

Représentant près de 11 % du PIB espagnol, le secteur du tourisme atténue, un tant soit peu, ces moments difficiles. Grâce à ces diverses régions aux plages et aux paysages pittoresques à l’instar de la Catalogne, des Canaries et de l’Andalousie, l’Espagne se classe au deuxième rang des destinations touristiques mondiales, juste après les USA.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*