PHOf88f6db2-1ee5-11e3-8620-6c760683b911-493x178Après une grande confusion dans les instants qui ont suivi la fusillade, les forces de l’ordre disent être sûres qu’un seul homme a été impliqué dans cette tragédie hier lundi dans un immeuble de bureaux de la Marine américaine à Washington. Le suspect, Aaron Alexis, un homme de 34 ans originaire du Texas ayant travaillé pour l’armée et tué lui-même dans un échange de tirs avec les forces de l’ordre, a fait douze victimes.

Réserviste de la Marine à temps plein de mai 2007 à janvier 2011, Alexis Aaron avait été exclu de l’armée pour des problèmes de conduite. Il avait repris ses études tout en travaillant dans le domaine informatique pour le compte d’une société privée. Il a d’ailleurs pu entrer dans l’immeuble grâce à une carte d’identification fournie par l’armée puisqu’il devait prochainement commencer à travailler sur ce site de la Marine américaine comme sous-traitant d’une société d’informatique.

La fusillade a commencé à 8h20 heure locale. Après s’être introduit dans l’immeuble 197 du complexe de la Navy Yard, où travaillent 3.000 personnes, Aaron Alexis a ouvert le feu à plusieurs reprises. Il a notamment utilisé un fusil d’assaut AR-15 acheté quelques jours plus tôt et en toute légalité en Virginie.

Les motivations du tireur sont encore inconnues et la police fédérale américaine a lancé un appel au public pour obtenir des renseignements sur ses récents mouvements, ses contacts et ses connaissances. Même si elle n’est pas totalement écartée, la possibilité d’un acte terroriste est moins probable pour les enquêteurs qui penchent plus vers un acte isolé. Par précaution, la sécurité avait quand même été renforcée au Pentagone, situé non loin des lieux de la fusillade, ainsi qu’au Capitole.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*