Brazil-OSX-Completes-Its-First-Offloading-Procedure-for-OGXUne porte-parole du groupe brésilien de construction navale OSX a annoncé son dépôt de bilan, lundi devant le tribunal de Rio de Janeiro pour éviter la faillite. C’est la deuxième entreprise contrôlée par l’ancien milliardaire brésilien Eike Batista à engager une procédure de sauvegarde en quelques jours.

La décision de dépôt de bilan avait été prise vendredi dernier par le Conseil d’administration, ce qui avait entraîné la suspension par la Bourse de Sao Paulo de la négociation des actions de la société. Si le tribunal de Rio de Janeiro accepte sa demande de procédure de sauvegarde, la société OSX disposera de 60 jours pour lui soumettre un projet de restructuration.

Les créanciers auront ensuite 30 jours, un délai qui pourrait être prolongé par des recours, pour se prononcer. OSX a une dette de 2.3 milliards de dollars et elle n’a pas encore été indiqué quelle part de cette dette elle souhaitait restructurer. D’autres changements au sein de la société ont été annoncés, en particulier sa dénomination  ainsi que la désignation d’Ivo Dworshak en remplacement de Marcelo Gomes à la tête du groupe.

En quelques jours, c’est tout le groupe EBX, présent dans l’énergie, les mines et la logistique, monté par Eike Batista qui s’est désintégré. Le 30 octobre dernier, c’est une autre société du groupe, la compagnie pétrolière OGX Petroleo e Gas Participaçaoes, qui déposait son propre bilan devant le même tribunal de Rio de Janeiro.

Sa dette de près de 5 milliards de dollars US en fait le plus gros dépôt de bilan d’Amérique latine. La chute de l’empire financier d’Eike Batista, considérée comme la septième plus grosse fortune du monde, a été provoquée par le manquement de ses objectifs de production et de profits qui ont entraîné un endettement massif.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*