chaorisolarLe groupe chinois Chaori Solar Energy Science & Technology s’est déclaré incapable de s’acquitter ce vendredi, des intérêts dus sur des obligations qu’il avait émises. Ce qui constitue une première dans le pays.
Les intérêts sont d’un peu moins de 15 millions de dollars et portent sur des obligations émises en 2012. Avant ce groupe, le seul cas en mémoire s’en approchant se rapporte à celui de l’aciériste Angang qui avait retardé le paiement d’intérêts sur un produit d’investissement début 2012.
Selon le Dow Jones Newswires, Liu Tielong, le secrétaire du conseil d’administration de Chaori Solar Energy & Technology aurait confirmé une situation de défaut de paiement du groupe. Les investisseurs lésés, se retrouvent contraints à engager une action en justice pour récupérer les intérêts qui leur sont dus.
Leur avocat, Gan Guolong a annoncé que la Cour suprême de la province de Guangdong, dans le sud du pays, avait déjà été saisie. Elle aurait ordonné à l’entreprise, à la place boursière où elle est cotée à savoir la Bourse de Shenzhen dans la métropole du Guangdong et aux établissements qui ont garanti l’émission obligataire initiale, de verser ces intérêts. Les investisseurs lésés ont également saisi les autorités de Shanghaï et l’Autorité chinoise de régulation des marchés financiers pour obtenir des actions contre Chaori. Le titre de Chaori Solar était suspendu à la Bourse de Shenzhen depuis le 19 février.
Pour de nombreux analystes, le défaut de paiement de Chaori est une opportunité que les autorités doivent saisir pour passer au crible le marché obligataire chinois de manière à le rendre plus transparent et pousser les investisseurs à faire davantage preuve de discernement dans leurs placements.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*