La police sud-coréenne a annoncé mardi dernier avoir identifié un corps retrouvé, il y a plus d’un mois, dans un verger du sud du pays comme étant celui de Yoo Byung-un, le chef de la famille propriétaire de l’opérateur du ferry Sewol dont le naufrage à la mi-avril a coûté la vie plus de 300 personnes.

ferry
L’identification par empreintes digitales a été recoupée à celle par ADN, ce qui la rend indiscutable. Le corps de Yoo Byung-un avait été découvert le 12 juin par un promeneur dans un verger à Suncheon, ville située à 300 kilomètres au sud de Séoul. A proximité se trouvaient un livre écrit par lui et plusieurs bouteilles d’un produit fabriqué par une société de la famille. Son identification a été rendue difficile vu l’état avancé de la décomposition du corps.

 La police ne peut pas encore se prononcer sur les raisons de sa mort. La découverte de plusieurs bouteilles à proximité de la dépouille privilégie la thèse du suicide plutôt que celle du meurtre.L’homme était activement recherché depuis deux mois pour sa responsabilité dans le naufrage du Sewol, attribué à des non-respects des normes de sécurité, qui avait profondément ému le pays.

Yoo Byung-un était propriétaire, via un entrelac de filiales, du ferry dont le naufrage en avril a fait plus de 300 morts, la plupart des adolescents. Il était accusé de malversations, de négligence et de fraude fiscale. Une récompense équivalente à près d’un demi-million de dollars avait été offerte pour son arrestation. Plusieurs membres de sa famille, dont son épouse, avaient déjà été arrêtés. Les 15 membres d’équipage survivants du ferry, parmi lesquels le capitaine, sont en cours de jugement pour leur attitude pendant le naufrage. Ils ont été filmés abandonnant le navire alors qu’ils avaient donné pour instruction aux enfants de rester dans leurs cabines.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*