Les dirigeants de la multinationale coréenne Samsung ont annoncé lundi l’absorption par Samsung Heavy Industries de la filiale Samsung Engineering, une opération dont le coût est estimé à environ 1.9 milliard d’euros.

samsung

Les investisseurs ont été totalement surpris par la transaction de lundi, ce qui a eu pour effet une augmentation des titres des deux sociétés en Bourse. Samsung Engineering et Samsung Heavy ont respectivement grimpé de 12.5% et 6% à la Bourse de Séoul. Numéro deux mondial de la construction navale, Samsung Heavy Industries construit des navires et compte sur l’absorption de Samsung Engineering  spécialisé dans les projets pétrochimiques et énergétiques pour se lancer dans la conception de structures offshore complexes.

Cette opération, qui  été valorisée à 2.47 milliards de dollars, fait partie des ajustements que les dirigeants du plus important conglomérat sud-coréen sont en train d’effectuer à diverses activités pour préparer le partage entre les différents du patron Lee Kun-hee.

Agé de 72 ans, Lee Kun-hee est hospitalisé depuis le mois de mai à la suite d’une crise cardiaque. L’empire Samsung doit être transmis à son fils et à ses deux sœurs. La famille Lee n’a pas de participation directe dans Samsung Heavy Industries et Samsung Engineering mais, selon les analystes, la transaction de lundi facilitera la succession en rationalisant la structure du conglomérat.

Un élément essentiel de ce processus de succession est le projet d’introduction en Bourse de Cheil Industries, anciennement Samsung Everland et de Samsung SDS. Toujours selon les analystes, d’autres mesures de réorganisation de l’empire pourraient voir le jour concernant notamment le groupe de construction Samsung C&T, qui est lui-même actionnaire de la pièce maîtresse du groupe Samsung Electronics.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*