Les djihadistes de l’Etat Islamique (EI) ont diffusé mardi une vidéo montrant la décapitation d’un deuxième otage américain, le journaliste Steven Sotloff. Avant même que cet horrible film ne soit authentifié par Washington, les réactions de la part du Congrès américain ne se sont pas fait attendre.

us-journaliste
Après la récente décapitation du journaliste américain Jim Foley, l’EI a récidivé en faisant de même avec son collègue et compatriote Steven Sotloff qui  avait été fait prisonnier en Syrie en août 2013. La vidéo montrant cette scène horrible vient d’être authentifiée par les autorités américaines. Avant cette confirmation, la Maison blanche et le Département d’Etat avaient tenu à condamner cet acte et à témoigner leur soutien à la famille du journaliste disparu. Même tendance de la part des parlementaires américains. Certains d’entre eux ont immédiatement appelé à l’élaboration en urgence d’un plan visant à prendre le dessus sur l’EI en Syrie et en Irak, même si cette initiative exclut tout déploiement terrestre de militaires américains.

Dans cet ordre d’idées, le Congrès devrait convoquer très prochainement le secrétaire d’Etat John Kerry, comme annoncé par le président de la Commission des Affaires étrangères à la chambre basse, Ed Royce .Cette rencontre portera sur la stratégie de  l’administration Obama en vue de vaincre ce mouvement djihadiste.

A noter que le président américain, qui avait reconnu ne pas avoir de plan de lutte contre l’EI, est de plus en plus critiqué à ce propos. Si les Républicains ne pouvaient en aucun cas rater l’occasion de le décrier, sa famille politique s’y met aussi. Ainsi, la sénatrice démocrate et présidente de la Commission du Renseignement, Diane Feinstein, a jugé le président américain « trop tendre face à l’EI ».

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*