chemchina-pirelliLe chinois ChemChina vient d’acquérir le fabricant italien de pneumatiques Pirelli. Ainsi, cette marque aura l’opportunité d’améliorer son accès sur le marché chinois.

En effet, le groupe ChemChina (China National Chemicals Corp) a confirmé avoir racheté l’italien Pirelli, dans  une période pleine d’opérations de groupes chinois en Europe, en voulant visiblement tirer profit de la baisse de l’euro.Par le biais du rachat de Pirelli, ChemChina vient d’acquérir un fabricant de pneumatiques haut de gamme capable de dégager d’importants bénéfices. En même temps, ce fabricant italien de pneumatiques aura un accès privilégié dans l’Empire du Milieu.

Pour ce qui est du déroulement de cette opération, il est prévu, d’abord, qu’une succursale de ChemChina, China National Tire & Rubber, rachète les 26,2 % de Pirelli détenus par la holding Camfin qui appartient au russe Rosneft à hauteur de 50 %. Par la suite, une offre publique obligatoire sur les titres encore en circulation du fabricant italien des pneumatiques sera lancée. Chaque action vaudra 15 euros (16,5 dollars), ce qui correspondra à 7,1 milliards d’euros (7,8 milliards de dollars) de valorisation de Pirelli sans comprendre son endettement net qui atteignait environ un milliard d’euros (1,1 milliard de dollars) en fin 2014.

Prochainement, un nouveau président sera nommé à la tête de Pirelli. D’après un communiqué diffusé dimanche, Marco Tronchetti Provera, qui a intégré Pirelli depuis 1986, suite à son union avec une fille de cette famille, il conservera son poste d’administrateur délégué.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*