LA CROISSANCE DANS LE SECTEUR DES SERVICES S'ACCELÈRE AUX ÉTATS-UNISD’après l’estimation finale rendue publique vendredi par le département américain du Commerce, la croissance économique des USA a continué sa hausse au quatrième trimestre 2014 mais à un rythme moins rapide nonobstant le dynamisme noté dans la consommation.

2,2 %, c’est la hausse qu’a connu, en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis entre octobre et décembre derniers. Cette tendance ne fait que confirmer une première estimation. Néanmoins, les analystes s’attendaient à une croissance économique un peu plus importante, soit + 2,4 %. Par ailleurs, ces données montrent le léger tassement de l’économie américaine après le bond enregistré par sa croissance entre juillet et septembre 2014, soit + 5 %.

D’après les experts, le ralentissement de la croissance constaté au dernier trimestre 2014 est dû, en premier lieu, au déficit commercial enregistré par les Etats-Unis et, en particulier, à la flambée des importations de 10,1 %. Il faut noter que ces dernières opérations sont lourdes pour le PIB. En plus, la baisse rapide des dépenses publiques (- 7,3 %) et la décélération notable de l’investissement des entreprises ont également contribué à ce ralentissement, à en croire le département de tutelle.

Malgré cela, la consommation des ménages a continué à assumer son rôle de moteur de la croissance tout en tirant profit du recul des prix de l’énergie, lequel a accru le pouvoir d’achat. Pour information, les dépenses de consommation ont évolué de 4,4 % entre octobre et novembre derniers, ce qui correspond à leur augmentation la plus importante depuis près de neuf ans. Ainsi, la consommation des ménages a signé sa contribution la plus forte au PIB depuis le premier trimestre 2006, d’après le ministère.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*