eaton-tours-egypteLe britannique Eaton Tower vient de conclure un accord relatif à l’acquisition de tours dans le pays des pharaons avec l’opérateur de téléphonie mobile égyptien Mobinil. Dans la foulée, le groupe anglais spécialisé dans les relais en télécommunications a annoncé avoir mobilisé la somme de 350 millions de dollars en fonds propres afin de soutenir financièrement son expansion sur le continent africain.

C’est par voie de communiqué rendu public en fin de semaine dernière que le groupe britannique a fait cette annonce. A ce propos, il faut noter qu’Orange est propriétaire de l’opérateur de téléphonie mobile égyptien Mobinil à hauteur de 98 % des parts. Au travers de son accord avec Eaton Tower, ce dernier pourra entrer en possession et exploiter 2 000 tours télécoms en Egypte. Visiblement satisfait de ce rapprochement, le directeur du groupe britannique, Terry Rhodes, a décrit le pays maghrébin comme « le deuxième plus grand marché mobile en Afrique ». Et d’ajouter : « nous allons y investir plus de 200 millions de dollars pour proposer des infrastructures de télécommunication de grande qualité afin d’aider les opérateurs égyptiens à fournir une meilleure couverture réseau et de meilleurs services aux consommateurs », a-t-il annoncé.

A présent, Eaton Tower dispose de tours dans huit Etats africains, dont l’Afrique du Sud, le Ghana, le Kenya ainsi que l’Ouganda. Dans le même ordre d’idées, l’accord signé par ce groupe avec l’indien Bharti Airtel en septembre dernier et portant sur l’acquisition de 3500 tours de télécommunications concernait six pays en Afrique. Toujours à l’échelle du continent noir, Eaton Tower est concurrencé par le nigérian IHS, son compatriote Helios Towers Africa et l’américain American Tower.

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*