Le Maroc et le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën ont conclu un important accord portant sur l’implantation dans la plateforme industrielle intégrée “Atlantic Free Zone” de Kénitra, de la première usine de production dans la zone Afrique et Moyen-Orient.

peugeotAu cours de la cérémonie de signature présidée par le Roi Mohammed VI, il a été procédé à la projection d’un film institutionnel sur les objectifs fixés par le plan d’accélération industrielle 2014-2020 concernant le secteur de l’automobile dans le Royaume.
La future usine du groupe qui nécessitera 6 milliards de dirhams d’investissements viendra, selon le président du directoire de PSA Peugeot-Citroën, Carlos Antunes Tavares, compléter le dispositif industriel de PSA dans le monde.
Tavares a en outre précisé que le choix du Maroc pour l’installation de cette usine de production n’est pas fortuit, mais il a été dicté par les nombreux atouts, politiques, socio-économiques, commerciaux et géographiques qu’offre le Royaume.
Avec une capacité de production annuelle de 200.000 véhicules de segments B et C et de 200.000 moteurs, ce complexe industriel, dont la réalisation s’inscrit dans le cadre de la Co-localisation industrielle entre le Maroc et la France, permettra à PSA Peugeot-Citroën, déjà présent dans 160 pays, de toucher efficacement plusieurs marchés de la région Afrique/Moyen-Orient à travers des produits adaptés.
La future usine, dont le démarrage est prévu en 2019, génèrera quelque 4.500 emplois directs et 20.000 indirects et permettra selon Tavares, le développement d’une filière de R&D, avec à terme 1.500 ingénieurs et techniciens supérieurs.
De son côté, le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy qui présentait ce grand projet devant le Souverain, a indiqué que l’installation d’un deuxième constructeur automobile au Maroc après Renault, constitue une nouvelle marque de confiance à l’égard du Royaume.
Le secteur de l’industrie automobile, a-t-il noté, est devenu le premier secteur à l’export en 2014, grâce aux nombreux atouts structurels et aux conditions attractives qu’offre le Royaume notamment une infrastructure d’accueil de qualité (Plateformes Industrielles Intégrées et une connectivité logistique ferroviaire, autoroutière, portuaire et aéroportuaire) à des coûts compétitifs et une main d’œuvre hautement qualifiée dans les métiers de l’industrie.
En plus de la présence sur le marché de nombreux équipementiers d’automobiles et sous-traitants de renommée mondiale.
Ainsi, le statut de PSA Peugeot Citroën, déjà présent sur le marché marocain, passe d’un importateur-distributeur à un industriel à part entière qui cible à travers le marché marocain et les marchés africains et du Moyen Orient.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*