SKOREA-US-MILITARYMercredi, le département américain de la Défense a confirmé que l’armée de terre des USA allait procéder à la suppression de quelques dizaines de milliers d’emplois en l’espace des deux ans à venir dans le but de réaliser des économies budgétaires substantielles. Cette information avait déjà été diffusée par certains médias.

D’après des informations émanant du journal USA Today, cette mesure affectera toutes les missions de l’armée de terre américaines, tant au niveau national qu’à l’échelle internationale. De manière plus précise, 40 000 postes militaires ainsi que 17 000 postes civils devraient être supprimés sur les deux prochaines années. Cette information a été confirmée par un cadre du Pentagone, qui, par la même occasion, a indiqué que des annonces plus précises à ce propos seront faites dans les jours à venir. Cette compression de personnel tire son origine du fait de vouloir réaliser des économies budgétaires en plus de celles déjà prévues à dater de 2013. En dehors de ces contraintes d’ordre financier, la position du président américain, Barack Obama, qui se montre réticent à l’idée d’envoyer des hommes sur les champs de bataille, peut également expliquer cette réduction d’effectifs au sein de l’armée de terre américaine.

En prenant en compte ces nouvelles réductions, le quotidien USA Today estime à environ 450 000 hommes les effectifs de l’armée à la fin de l’an 2017. Pourtant, les soldats américains avaient affirmé, au sein d’un document rendu public en 2013, qu’un effectif en deçà de ce nombre pourrait l’empêcher de s’imposer dans le cas d’un conflit.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*