fitchL’agence de notation Fitch a procédé jeudi, à la dégradation de la note de la dette souveraine brésilienne de « BBB » à « BBB- », soit le plus bas niveau de sa catégorie d’investissement.

Les deux autres agences de notation financière, Standard & Poor’s et Moody’s, avaient déjà abaissé la note du brésil.

Dans un communiqué rendu public à New York, Fitch a indiqué que l’abaissement de la note brésilienne se justifie par l’augmentation du poids de l’endettement public dans ce pays ainsi que par le défi croissant de consolidation budgétaire et la dégradation de la conjoncture de croissance économique. Comme si cela ne suffisait pas, cette agence de notation a assorti cette rétrogradation d’une « perspective négative », autrement dit, Fitch pourrait à nouveau réduire la note de la dette publique brésilienne. Dans ce cas, la septième économique mondiale tomberait dans la catégorie « spéculative ».

A titre de rappel Standard & Poor’s avait procédé, début septembre, a l’abaissement de la note de la dette brésilienne en catégorie spéculative suite à la dégradation continue de l’économie dans un contexte de tensions politiques et de baisse importante de la popularité du gouvernement. En l’espace de cinq ans, le Brésil a quitté son statut de puissance émergente, attirant des investissements en provenance de l’ensemble de la planète, pour devenir un Etat en pleine difficulté économique. Le Fonds Monétaire International (FMI) table sur une baisse du PIB brésilien de 3 % en 2015 et de 1% l’année prochaine. Depuis le début de cette année, l’Exécutif brésilien a adopté des mesures d’austérité pour essayer d’atténuer la dégradation des comptes publics.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*