jo-2016Le budget des Jeux Olympiques d’été, qui auront lieu en août prochain à Rio de Janeiro, a été à nouveau revu à la baisse, le Brésil étant en pleine récession a du jongler pour faire des économies sur plusieurs postes afin d’honorer ses engagements internationaux.

Il n’est pas difficile de constater les divers changements décidés au niveau des préparatifs de cette nouvelle édition des Jeux Olympiques. A titre d’exemple, la tribune flottante, censée permettre aux spectateurs des épreuves d’aviron de s’approcher des rameurs, ne sera plus construite, comme initialement prévu. Pour espérer voir quelque chose, les supporters les plus téméraires devront donc se munir de jumelles. Quant à la flotte des véhicules officiels, elle a été réduite de 1 000 voitures dans l’objectif de diminuer les charges occasionnées par les chauffeurs et assurances.

Même les athlètes devront faire preuve de sobriété. Ainsi, les chambres des 10 500 sportifs attendus lors de cet évènement ne disposeront pas de télévisions ; mais, à la place, il n’y en aura qu’une par appartement. Pour ce qui est des salles dédiées aux Fédérations ou au Comité International Olympique (CIO), les bâtiments ne seront pas construits en dur. Des tentes, beaucoup moins couteuses et facilement démontables après les Jeux, ont été préférées en remplacement. Seule la salle réservée aux contrôles antidopage a été épargnée par ce changement.

Dans le même ordre d’idées, le nombre de bénévoles a été diminué de 20 000 personnes. Aussi n’y en aura-t-il que 50 000 de sorte à épargner sur les tenues et la formation. A ce propos, des cours d’anglais ne leur seront plus dispensés. Malgré toutes ces économies, le directeur de la communication du comité d’organisation de ces Jeux a assuré que le budget, correspondant à 1,6 milliard d’euros (1,76 milliard de dollars), demeurait équilibré.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*