mc-donaldsLe géant américain de la restauration McDonald’s fait état d’un ralentissement de la croissance de ses ventes aux Etats-Unis plus important que prévu au deuxième trimestre de 2016.

La chaîne américaine de fast-food a déclaré faire face à un «environnement difficile sur plusieurs marchés clés».

Le titre de McDonald’s a baissé mardi de 4,5 % à 121,61 dollars à Wall Street, soit recul le plus important du Dow Jones, qui cède 0,5 % à ce niveau.

A titre de comparaison, les ventes des restaurants McDonald’s aux USA n’ont crû que de 1,8 % entre avril et juin derniers, alors que les analystes tablaient sur une hausse de 3,2 % en moyenne d’après les relevés du Consensus Metrix.

De l’avis du directeur général de la firme de recherche Conlumino, Neils Saunders, «il ne fait aucun doute que le marché américain dans son ensemble a fait preuve de faiblesse sur cette période, avec une moindre croissance des dépenses des consommateurs pour le fast-food comme pour la restauration classique».

Wendy’s, qui est l’un des concurrents de McDonald’s, avait lui aussi, prévu en mai dernier une baisse de ses ventes du deuxième trimestre, justifiant cette tendance par la fraîcheur exceptionnelle dans le nord-est du territoire américain pendant le printemps.

Quant aux ventes mondiales de McDonalds, elles ont évolué de 3,1 % en données comparables au cours de la période de référence. Pourtant, le consensus prévoyait une croissance de 3,6 % de ces ventes. La chaîne de restauration rapide a rapporté un bénéfice net en recul de 9,1 % à 1,09 milliard de dollars, autrement dit 1,25 dollar par action.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*