didi-chuxingDidi Chuxing, principale application chinoise de réservation de taxis et véhicules avec chauffeur compte fusionner prochainement avec son concurrent américain Uber, d’après plusieurs médias financiers.

La valeur de la nouvelle entité fusionnée est estimée à 35 milliards de dollars selon Bloomberg qui cite des sources proches du dossier.

Selon Bloomberg, Uber devrait s’emparer de 20% de la nouvelle entité fusionnée. De son côté, Didi injecterait 1 milliard de dollars dans Uber, valorisant le groupe californien à 68 milliards de dollars. Si elle était confirmée, cette opération mettrait fin à une guerre sans merci que se livrent les deux entreprises pour prendre la tête du marché chinois, en plein essor mais pas encore rentable. Uber et Didi Chuxing investissent des milliards de dollars en Chine mais les deux entreprises ne parviennent pas encore à y engranger des bénéfices.

Didi Chuxing compte quelque 300 millions d’usagers inscrits, pour plus de 11 millions de courses effectuées chaque jour à travers 400 villes chinoises, dominant l’an dernier 99% du marché chinois des réservations de taxi en ligne et 87% de celui des réservations de véhicules privés avec chauffeur.

Mais Uber, arrivé dans le pays début 2014, est parvenu à coup d’investissements colossaux, subventionnant largement les trajets des usagers, à s’assurer entre 10 et 15% de parts de marché sur le créneau des réservations de véhicules privés avec chauffeur. Ce débarquement en force a entraîné une guerre des prix entre Uber et Didi Chuxing que les experts considèrent comme néfaste pour le secteur dans son ensemble.

Après des menaces de durcissements réglementaires, le gouvernement chinois a fini par légaliser la semaine dernière des applications de réservation de véhicules avec chauffeur, éclaircissant considérablement l’avenir en Chine d’Uber et de Didi.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*