sahar-nasrLa ministre égyptienne en charge de la Coopération internationale, Sahar Nasr, a annoncé jeudi que son pays recevra, dans les jours à venir, un dépôt de 2 milliards de dollars  de l’Arabie saoudite dans le cadre de la mise en œuvre d’un accord conclu entre les deux Etats.

La ministre n’a pas précisé la date prévue pour le versement de ce dépôt. A titre d’information, la convention dans le cadre de laquelle s’inscrit cette opération a été signée entre l’Egypte et l’Arabie saoudite il y a environ deux mois. Ces dernières années, l’Egypte a bénéficié de financements à hauteur de plusieurs milliards de dollars provenant non seulement de l’Arabie saoudite mais également des Emirats Arabes Unis (EAU) et du Koweït sous forme d’aides, de dons et de dépôts.

Pas plus tard que la semaine dernière, le Fonds Monétaire International (FMI) a donné son accord de principe en perspective d’un prêt à hauteur de 12 milliards de dollars s’étendant sur trois ans pour soutenir le programme de réformes du gouvernement égyptien. Cette initiative, qui a pour objectifs de combler le déficit budgétaire et de rétablir l’équilibre monétaire, nécessite un financement supplémentaire d’à peu près 6 milliards de dollars, à en croire le représentant de l’institution de Bretton Woods au Caire. Ce surplus est donc à rechercher dans le cadre de la coopération bilatérale.

Ryad a beaucoup soutenu le gouvernement égyptien au cours de ces dernières années. Les échanges commerciaux saoudo-égyptiens ont généré environ 6,3 milliards de dollars d’entrées au pays des pharaons, soit une évolution d’1,3 milliard de dollars en rythme annuel.

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*