samsung-rappel-note7-usaLes autorités américaines ont annoncé jeudi qu’un million de téléphones Samsung Galaxy Note 7 achetés avant le 15 septembre seront rappelés aux Etats-Unis car présentant des risques d’explosion.

D’après la Commission américaine de protection des consommateurs (CPSC), 92 incidents ont été recensés à ce jour sur le territoire américain. Dans ce lot, 26 portent sur des explosions ayant causé des brûlures, a précisé la même source. Et d’ajouter que 55 incidents ont occasionné des dommages sur des biens matériels, évoquant même des départs de feu dans des voitures et dans un garage. A en croire le CPSC, « la batterie lithium-ion équipant le Galaxy Note 7 peut être en surchauffe et exploser, posant de sérieux risques de brûlures inattendues pour les consommateurs ». Cette instance avait appelé la semaine dernière les Américains possédant un téléphone de ce type à l’éteindre et arrêter de l’utiliser. Selon le CSPC, les autorités compétentes canadiennes et mexicaines ont également décidé de rappeler le même smartphone. Quant à la décision de l’autorité américaine, elle coïncide avec le lancement de l’iPhone 7 – la version dernier cri de cette célèbre série de smartphones -, prévu aujourd’hui. Le CSPC a précisé que les consommateurs américains pourront se faire remplacer leur Galaxy Note 7 ou se faire rembourser.

En réaction à l’annonce du CSPC, Samsung a indiqué jeudi par voie de communiqué que les « nouveaux » Galaxy Note 7 seront disponibles sur le territoire américain « pas plus tard que le 21 septembre ». Pour rappel, ce groupe avait suspendu la vente de ce type de téléphone depuis le 2 septembre dernier. « L’entreprise a reçu une approbation de son programme d’échanges », a assuré Samsung. Malgré tout, c’est un véritable coup dur pour ce groupe.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*