guido-mantegaL’ancien ministre brésilien des Finances, Guido Mantega, a été brièvement placé en détention jeudi dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Petrobras. Par la suite, il a été libéré pour des motifs humanitaires.

Guido Mantega a assumé les fonctions de ministre des Finances sous la présidence de Dilma Rousseff et, également, celle de son prédécesseur, Luiz Inacio Lula da Silva. Soupçonné de corruption, il a été placé en détention provisoire par les forces de l’ordre. L’ancien argentier du gouvernement brésilien était alors dans un centre hospitalier aux côtés de son épouse, qui devait subir une intervention chirurgicale en raison d’un cancer. Dans la foulée, son avocat et l’ancien chef d’Etat brésilien Lula ont déploré des pratiques qualifiées d’ « inhumaines ». Compte tenu de ces circonstances, le juge Sergio Moro, qui est chargé de l’enquête sur le vaste scandale de corruption autour de la compagnie pétrolière publique  Petrobras, a vite décidé de relâcher Guido Mantega.

Durant une période de neuf ans, Guido Mantega a été à la tête du ministère brésilien des Finances. Il est soupçonné d’avoir exigé environ 1,5 million d’euros (1,65 million de dollars) à un fournisseur de l’entreprise pétrolière étatique Petrobras dans le but de renflouer les comptes du Parti des Travailleurs (PT) de Luiz Inacio Lula da Silva. A titre de rappel, cette formation politique a été à la tête du Brésil de 2003 au 31 août dernier, en l’occurrence la date de la destitution de la dirigeante, Dilma Rousseff, par le Sénat.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*