maroc-senegal-accordsLa coopération entre le Maroc et le Sénégal vient d’être boostée par la signature lundi à Dakar, de nouveaux accords bilatéraux dans les domaines de l’agriculture et de la pêche.

Le Roi du Maroc Mohammed VI et le Président du Sénégal, Macky Sall ont présidé, lundi au palais présidentiel à Dakar, la cérémonie de lancement d’un partenariat pour l’accompagnement de la petite agriculture et du milieu rural au Sénégal.

Au début de la cérémonie, le ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch a présenté les grandes lignes de ce programme de partenariat s’inspirant de l’expertise acquise par le Maroc en matière de développement de la petite agriculture, notamment dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV).

Selon Akhannouch, le partenariat pour l’accompagnement de la petite agriculture et du milieu rural au Sénégal repose sur l’approche conjointe de quatre acteurs clés à savoir la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM), le Groupe Banque Centrale Populaire (BCP) et le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime.

La Fondation Mohammed VI, a-t-il expliqué, apportera son expertise en matière de développement social et solidaire, et fera don au Sénégal, d’un million d’euros destiné à la création d’un fonds de garantie qui accordera des prêts aux petites exploitations agricoles, par l’intermédiaire d’Atlantic Microfinance for Africa (AMIFA), une filiale du Groupe marocain BCP.

De son côté, le Groupe CAM mettra à disposition son expertise en matière d’ingénierie de financement, tout en apportant à ce dispositif une contribution financière directe de 1,5 million d’euros, alors que le Groupe BCP, déjà implantée au Sénégal, apportera via l’AMIFA, une contribution financière additionnelle de 1,5 million d’euros, outre l’accès à ses réseaux et l’utilisation de son back office.

Les 3 millions d’euros prévus dans le dispositif adossé au fonds de garantie financé par la Fondation Mohammed VI, constituent, selon Akhannouch, un levier pour une disponibilité immédiate de 10 millions d’euros de crédits à distribuer directement à près de 7.000 petits agriculteurs, un chiffre appelé à atteindre près de 70.000 bénéficiaires d’ici 5 ans.

Outre cette convention, les deux parties ont également signé un mémorandum d’entente portant sur la mise en œuvre d’un plan d’aménagement de la pêche au poulpe au Sénégal. Ce plan qui a été lancé par les deux chefs d’Etat, sera réalisé en cinq étapes et vise pour l’essentiel la préservation et la valorisation du poulpe, la reconstitution de ses stocks, ainsi que la sauvegarde des impacts socio-économiques de cette espèce.

Lors de cette cérémonie, le Roi Mohammed VI a fait don de 12 zodiacs destinés au sauvetage en mer et au contrôle des activités de la pêche, et qui ont été réceptionnés à la Base Navale «Amiral Faye GASSAMA».

Ces nouveaux accords qui viennent enrichir la coopération maroco-sénégalaise déjà très dense, s’inscrivent en droite ligne dans l’orientation royale tendant à renforcer la coopération et le partenariat Sud/Sud en Afrique.

 

 

Tags: , , , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*