buha-m6Deux importants projets ont été lancés ces vendredi et samedi à Abuja, à l’occasion de la première visite officielle au Nigeria, du Roi du Maroc, Mohammed VI qui effectue actuellement une nouvelle tournée africaine, dont les premières étapes étaient l’Ethiopie et Madagasar.

Après le lancement la veille d’un grand projet de partenariat stratégique pour le développement de l’industrie des engrais au Nigeria, le souverain marocain e le Président Nigérian, Muhammadu Buhari ont présidé ce samedi à Abuja, le lancement du projet d’un gazoduc régional devant relier le Maroc et le Nigeria en y associant les ressources gazières de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest.

Pour rappel le gouvernement algérien s’était engagé il y a plusieurs années avec les autorités d’Abuja pour la construction de ce gazoduc, mais comme il a failli à ses engagements, c’est le Maroc qui prend pour de bon, le relais.
Les deux chefs d’Etat ont également présidé la cérémonie de signature de nouvelles conventions de coopération dans les domaines des investissements, de la formation, de renforcement des compétence des jeunes, des hydrocarbures et des mines, du tourisme, des banques, des finances, des assurances et de la logistique. Ces conventions viennent s’ajouter à cinq accords et conventions signés la veille dans d’autres domaines.
Dans un communiqué conjoint, les ministres des Affaires étrangères marocain et nigérian précisent que suite aux discussions que les deux chefs d’Etat ont eues à ce sujet à Marrakech en marge de la COP22 et à Abuja, le Maroc et le Nigeria «ont décidé d’étudier et de prendre des mesures concrètes pour la promotion d’un projet de Gazoduc régional appelé à relier les ressources gazières du Nigeria, celles de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et le Maroc ».
Il s’agit d’un «projet majeur» destiné à favoriser l’intégration économique régionale, ajoute le communiqué, précisant que le futur «pipeline sera conçu avec la participation de toutes les parties prenantes, dans le but d’accélérer les projets d’électrification dans toute la région».

Ce méga-projet, ajoute la même source, servira de «base pour la création d’un marché régional compétitif de l’électricité, susceptible d’être relié au marché européen de l’énergie.

En attendant l’aboutissement de ce grand projet, le souverain marocain et le président du Nigeria ont convenu de mettre en place un organe de coordination bilatéral chargé d’assurer le suivi de cet important projet.
Avec les accords qui viennent d’être scellés à Abuja et le lancement des deux méga-projets, la coopération bilatérale entre le Maroc et le Nigeria, première économie africaine, va bientôt prendre sa vitesse de croisière et s’est déjà engagée sur une voie très prometteuse non seulement pour les deux pays pays mais pour l’ensemble du continent africain.

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*