ford-usine-usaLe constructeur automobile américain Ford a décidé d’annuler son projet de bâtir une nouvelle usine pour un coût de 1,6 milliard de dollars, à San Luis Potosi au Mexique, choisissant d’investir environ 770 million de dollars dans l’usine de Flat Rock dans le Michigan.

Cet investissement sera précisément consacré à la fabrication des véhicules autonomes et électriques.

La construction de l’usine de San Luis Potosi devait donner lieu à la création de 2.800 emplois directs dans cette ville mexicaine. En lieu et place, ce sont 700 postes qui seront créés dans l’usine de Flat Rock. Une aubaine pour l’Etat du Michigan, frappé de plein fouet par la désindustrialisation.

A ce propos, Ford précise dans un communiqué, que «cela fera de la place pour deux nouveaux produits dans l’usine d’assemblage de Wayne, dans le Michigan, où la Focus est actuellement fabriquée, en réservant environ 3.500 emplois aux Etats-Unis ».

« Nous n’avons pas conclu d’accord avec le président élu » Donald Trump, a tenu à préciser le PDG de Ford, Mark Fields, dans une interview accordée à la chaîne CNN.  Le patron du groupe automobile a simplement admis avoir évoqué le sujet, mardi, avec le vice-président élu, Mike Pence. Par la suite, M. Fields a affirmé qu’il s’agit d’une décision prise en toute « indépendance ». Il justifie cette volte-face par « un environnement plus positif pour l’industrie manufacturière et l’investissement » aux Etats-Unis.

Par ailleurs, Ford compte bien mettre en œuvre d’autres projets au Mexique. Le constructeur automobile envisage de transférer la production de la nouvelle Focus dans ce pays, au niveau de son usine de Hermosillo. Il était initialement prévu que l’usine en projet de San Luis Potosi accueille cette activité.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*