Le président américain Donald Trump s’en est pris mercredi à Amazon, reprochant au géant de la distribution de détruire le petit commerce et l’emploi aux Etats-Unis.

« Amazon cause beaucoup de tort aux petits détaillants qui paient des impôts. Des villages, des villes de tous les Etats-Unis souffrent. Beaucoup d’emplois sont détruits », a posté le milliardaire sur le réseau social Twitter.

Il est à noter que le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, détient également le Washington Post, journal fréquemment attaqué par le dirigeant américain. Ce dernier n’a pas donné de cas précis, mais divers secteurs de la vente au détail aux Etats-Unis, entre autres l’habillement et l’électronique, ont enregistré un recul dans leurs ventes ces dernières années devant la concurrence du commerce en ligne.

D’après les dernières statistiques officielles, les ventes au détail sur le sol américain ont connu une hausse de 0,6 % en juillet et de 4,2 % en rythme annuel. Toutefois, les distributeurs en ligne ont enregistré une progression plus importante le mois dernier, soit 1,3 %.

Ces derniers jours, bon nombre de grands patrons américains se sont retirés des différents cercles que le président américain avait constitués autour de lui pour bénéficier de conseils en matière de politique économique et industrielle. C’est une façon de protester contre la réaction de Trump à la suite des émeutes de Charlottesville et sa condamnation jugée peu appuyée de l’extrémisme.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*