Lundi dernier, des chiffres officiels sur le taux d’inflation en Inde ont été publiés. Cet indicateur est en légère hausse sur toute l’année dernière par rapport aux prévisions.

L’inflation a atteint 6,89 % en mars. Ce qui est synonyme d’une petite augmentation sur un an. Une surprise car les analyses avaient prédit un taux de 6,7 %. Cette hausse peut s’expliquer, d’une part, par les prix élevés des denrées alimentaires et, d’autre part, par ceux des produits pétroliers. Tout de même, entre février et mars 2012, l’inflation en Inde a un peu baissé. Cet indicateur venait de connaître, en janvier, son rythme le plus bas depuis 26 mois. Mais, la montée en flèche a repris de plus belle au cours du deuxième mois de l’année pour atteindre 6,95 %. Pourtant, la Reserve Bank of India (RBI) prend toutes les mesures pour éviter que l’inflation ne côtoie la barre des 10 %. Parmi les mesures auxquelles l’institution financière a recourues, elle a dû relever pas moins de 13 fois son taux d’intérêt entre mars 2010 et octobre 2011.

Mais, depuis la fin 2011, la RBI n’a plus procédé de la sorte. Ce, à cause du tassement de la courbe d’inflation et du frein constaté au niveau des indicateurs de croissance économique. Aussi, le taux d’inflation indien, qui est un des plus élevés du continent asiatique, demeure bien au dessus des 5 à 6 % prônés par la banque centrale. Il faudra continuer à faire preuve de vigilance pour ne pas le laisser s’envoler.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*