koweit-usine-de-gazAu courant de la semaine dernière, le Koweït a annoncé avoir lancé la commande d’une usine de traitement de gaz. Cette unité supplémentaire devrait permettre au pays d’atteindre une production quotidienne de 65 millions de mètres cubes (m3) de gaz.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce riche Etat pétrolier du Golfe n’a pas hésité à mettre les moyens pour la réalisation de ce projet. En effet, la facture pour la mise en place de cette usine s’élève à 900 millions de dollars. Selon des informations dévoilées par Mutlaq al Azemi, directeur général-adjoint de la Koweït National Petroleum, cet investissement est facilement compréhensible vu la capacité de traitement prévue de la nouvelle usine, qui sera de 22,5 millions de m3 de gaz de pétrole liquéfié (GPL) et de 106 000 barils de condensat par jour. Hormis ces deux principales activités de traitement, cette usine va également produire du propane et du butane.

Pour ce qui est de la maîtrise d’œuvre, c’est le sud-coréen Daelim qui l’assurera. A titre de comparaison, le Koweït dispose déjà de trois autres usines de traitement de gaz. Prises ensemble, elles ont une capacité de traitement de 42,5 millions de m3. Le gaz associé est la matière essentiellement traitée dans ces trois unités. Ce qui permet d’alimenter l’industrie pétrochimique et les centrales électriques.

Paradoxalement, ce pays importe du gaz chaque été pour satisfaire les besoins de ses centrales. Au cours de cette période de l’année, il y a eu une demande d’électricité en hausse à cause de la chaleur.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*