Arabie saoudite : La surconsommation de pétrole

D’après une étude intitulée « Burning Oil to Keep Cool : The Hidden Energy Crisis in Saudi Arabia, conduite par le cabinet d’analyses indépendant Chatham House, l’Arabie saoudite sera confronté à une raréfaction de ces ressources énergétiques, ce qui aura d’importantes répercussions financières et économiques pour le pays.

Cette étude épingle la hausse de consommation domestique de pétrole en Arabie saoudite qui a atteint des niveaux records, et qui est susceptible de freiner les exportations du pays durant la prochaine décennie. L’institut britannique affirme qu’actuellement, la consommation actuelle de l’Arabie saoudite s’élève à 2,8 millions de barils par jour, ce qui représente une augmentation de 78% par rapport aux dix dernières années. L’Arabie saoudite figure dans la liste des plus importants consommateurs de pétrole par habitant, à cause des prix très faibles des produits pétroliers sur le marché, comme on peut le constater avec le prix du litre d’essence compris entre 0,12 et 0,16 dollars et celui du diesel fixé à 0,07 dollar. Les analystes britanniques estiment que pour satisfaire la consommation de sa population et éviter un amoindrissement de ces ressources énergétiques, l’Arabie saoudite sera dans l’obligation de réduire ses exportations et devra renoncer à une partie de ses revenus. Cependant, le rapport propose des solutions telles que le lancement des reformes vigoureuses dont la réussite passera par la sensibilisation des personnes parallèlement à une hausse des prix, pour éviter une catastrophe énergétique et économique à la monarchie.
Pour l’heure, il est important que le gouvernement saoudien fasse des efforts pour diminuer la dépendance économique du pays aux exportations de pétrole et qu’il sensibilise la population, aussi bien dans l’optique d’une réduction de sa consommation énergétique que dans celle d’une baisse de sa qualité de vie.

Mohamed El Abdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *