inflation-etats-unisAux Etats-Unis, il y a eu un net ralentissement de l’inflation en rythme annuel au cours du dernier mois de janvier, selon l’indice des prix relatif aux dépenses de consommation (PCE) rendu public mardi par le département américain du Commerce. Une tendance due à la chute des cours du pétrole.

Comparativement à janvier 2014, l’inflation n’a progressé que de 0,2 % au cours du premier mois de cette année. Toujours sur janvier 2015, l’inflation s’est contractée, avec – 0,5 %. Un mois auparavant, le même indicateur avait déjà accusé une décélération de – 0,2 %. Ainsi, à dater d’octobre 2009, époque où l’économie américaine sortait à peine de la récession, cette inflation sur un an s’avère être la plus faible. Pour ce qui est de l’indice PCE « core », c’est-à-dire hormis l’énergie et les produits alimentaires, il a augmenté de 1,3 % sur un an, tout comme en décembre dernier. De l’avis de Jim O’Sullivan, économiste en chef pour HFE, il a estimé qu’« en demeurant à 1,3 % sur douze mois, l’inflation sous-jacente est grosso modo neutre dans le débat sur le calendrier d’une première hausse des taux par la Fed ».

En parallèle, les revenus des ménages ont continué de progresser, enregistrant une hausse de 0,3 % en janvier en comparaison au mois précédent en données corrigées des variations saisonnières tandis que, de leur côté, les analystes tablaient sur une croissance de 0,4 %. Quant aux dépenses, elles accusent à nouveau une contraction de 0,2 % au cours du premier mois de l’année. Par contre, les dépenses avaient reculé de 0,3 % en décembre dernier.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*