bresil-chine-investD’après une annonce faite jeudi par le gouvernement brésilien, la Chine entend investir un total de 50 milliards de dollars dans le pays d’Amérique du Sud, notamment dans le but de faciliter ses exportations. A ce propos, le Premier ministre chinois Li Keqiang y entamera mardi prochain une visite officielle.

Le chargé des relations avec l’Asie et l’Océanie au ministère brésilien des Affaires étrangères, José Graça Lima, s’est contenté d’indiquer, devant la presse, que cette somme se traduira en nouveaux projets. « Il faudra attendre la fin de la visite pour être plus précis et aussi pour savoir en quoi consistent ces projets », a-t-il rajouté. Mardi prochain, il est prévu une rencontre entre la présidente brésilienne Dilma Rousseff et le chef du gouvernement chinois. Ces deux autorités en profiteront pour entamer ces investissements qui iront essentiellement dans les infrastructures, les routes, les réseaux de lignes ferroviaires et les ports et aéroports. En particulier, ces fonds devraient contribuer à la mise en œuvre d’un vaste projet de construction d’un couloir ferroviaire et maritime pour permettre la sorte des exportations du Brésil vers la Chine via l’océan Pacifique. Ce couloir sera installé dans une partie de l’Amazonie jusqu’au Pérou.

Après son arrivée le mardi, le Premier ministre chinois va s’entretenir le lendemain avec la dirigeante brésilienne. Et, le jeudi 21 mai, il quittera le Brésil pour la Colombie. Le Brésil et la Chine vont profiter de cette visite officielle pour étudier l’agenda des échanges bilatéraux, qui comprend, entre autres, l’opération de vente des 22 premiers avions du brésilien Embraer. Il faut noter que ce contrat porte sur 60 appareils en tout.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*