Samsung à la peine en Chine

samsung-peine-chineLe cabinet d’études de marché IDC a publié ce mois-ci des chiffres qui confirment le début d’année catastrophique du constructeur sud-coréen Samsung sur le marché chinois des smartphones, qui est l’un des plus importants du monde. Le groupe est tombé au premier trimestre à la quatrième place de ce marché alors qu’il en était le numéro un un an plus tôt.

Les ventes de Samsung ont chuté de 53% en un an et la part de marché du groupe a fondu de 19.9% à 9.7%. Le sud-coréen cède le pas devant les produits d’entrée de gamme des chinois Lenovo, Huawei et Xiaomi. Mais ce sont incontestablement les produits haut de gamme d’Apple qui font de l’ombre à Samsung. L’iPhone 6 a grandement contribué à faire grimper les ventes de la marque à la pomme de 62.1% sur un an, ce qui a fait d’elle le numéro un du marché chinois, devant le constructeur local Xiaomi, dont les ventes ont progressé de 42.3%. Les bénéfices de la branche mobile de Samsung, qui représente 53% de son chiffre d’affaires et 45% de son résultat opérationnel, ont ainsi baissé au premier trimestre de plus de 57% sur un an.

Mais la situation est loin d’être catastrophique dans son ensemble pour Samsung. Le groupe est parvenu, toujours pour ce premier trimestre, à reprendre à son concurrent américain la place de premier fabricant mondial de smartphones. Le constructeur sud-coréen fonde également beaucoup d’espoirs sur son dernier modèle, le Galaxy S6, mis sur le marché en avril. Celui-ci a cependant légèrement moins bien démarré que son prédécesseur, le Galaxy S5. Sur son premier mois de disponibilité, le groupe a livré 10 millions de Galaxy S6 contre 11 millions d’unités pour le Galaxy S5 sur la même période.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *