brazi-fournisseur-mondial-alimentD’après un rapport publié mercredi par la FAO et l’OCDE, le Brésil pourrait, très prochainement, supplanter les USA en devenant le premier fournisseur des produits alimentaires et biens agricoles au niveau mondial.

En fait, il s’agit du rapport annuel sur les perspectives agricoles 2015 – 2024 rédigé par ces deux organisations internationales. Ce document contient un chapitre dédié au Brésil, dans lequel sont soulignées les opportunités de cet Etat pour augmenter sa production et, ainsi, satisfaire la demande en constante hausse des protéines au niveau mondial au cours de la décennie à venir. Et, ce, particulièrement sur le continent asiatique. « Le pays est parmi les dix plus grandes économies du monde et le deuxième fournisseur de produits alimentaires et agricoles », est-il mentionné dans ce rapport avant de poursuivre en indiquant : « le Brésil est prêt pour devenir le plus grand fournisseur … Au cours des dix prochaines années, les récoltes du Brésil devront continuer à croître sur la base de la production et de la surface agricole ». Les auteurs de ce document ont estimé la surface cultivée dans ce pays d’Amérique du Sud à 69,4 millions d’hectares à l’horizon 2024. D’après des chiffres officiels, le Brésil récoltera, au cours de cette année, 204,3 millions de tonnes de céréales et oléagineux pour 57,5 millions d’hectares emblavées.

De son côté, la Confédération brésilienne de l’Agriculture (CNA) a estimé mercredi, par voie de communiqué, que le secteur de l’agroalimentaire pourrait enregistrer, en 2015, un chiffre d’affaires de 139,2 milliards d’euros (153 milliards de dollars), soit une croissance de 5,8 % en comparaison à l’année précédente. Ce secteur, qui est au sommet des exportations du Brésil, est également la première source de devises de ce pays.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*