qiaL’Autorité des investissements du Qatar «QIA » a annoncé lundi, l’intention de l’émirat d’investir 35 milliards de dollars aux Etats-Unis au cours des cinq prochaines années.

QIA a également annoncé dans un communiqué, l’ouverture d’un bureau permanent du QIA à New York, pour permettre au fonds d’investissements souverain du Qatar de « développer son portefeuille mondial d’investissements ».

Selon le président du QIA, Cheikh Abdallah Ben Mohammed Ben Saoud al-Thani cité par la même source, les missions de ce bureau seront la promotion de nouveaux partenariats alors que le fonds d’investissements souverain du Qatar continue à étendre son implantation géographique, à diversifier ses investissements et à chercher une croissance durable.

A travers ces annonces, QIA témoigne de sa confiance dans les perspectives de l’économie des Etats-Unis, considéré actuellement, l’une des plus performantes des pays développés, et de l’Amérique en général. Mais QIA a immédiatement tenu à rassurer ses différents partenaires de par le monde, en affirmant que son nouvel engagement aux Etats-Unis ne signifiera pas pour autant, un désengagement de ses projets ailleurs, que ce soit en Europe, en Asie ou encore au Moyen-Orient.

Selon différentes sources, le portefeuille de l’Autorité des investissements du Qatar est évalué à un montant compris entre 256 milliards et 334.1 milliards de dollars, ce qui en fait probablement le portefeuille le plus garni au monde.

Le Fonds qatari ne s’est pas privé de s’en servir ces dernières années. Parmi ses nombreuses acquisitions dans les régions où il est déjà engagé figurent le célèbre magasin Harrods à Londres ainsi que des parts importantes dans la chaîne de supermarchés britanniques Sainsbury’s ainsi que dans la Bourse de Londres.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*