samsungSamsung a annoncé mercredi, s’attendre à une hausse de près de 80% de son bénéfice d’exploitation au troisième trimestre 2015, soit un bénéfice opérationnel de 5.5 milliards d’euros sur la période juillet-septembre.

Cette annonce a fait bondir le titre du numéro 1 mondial des Smartphones de plus de 5% à la Bourse de Séoul dans la matinée.

Dans un communiqué, la firme sud-coréenne prévoit une hausse de son chiffre d’affaires de 7.5% par rapport à l’an passé. Samsung, qui n’a pas publié de prévision de bénéfice net, ni détaillé comment se répartissait son résultat entre ses différentes divisions, devrait publier ses résultats trimestriels audités à la fin du mois. Mais déjà, les prévisions annoncées surpassent largement les estimations des analystes. Certains d’entre eux estiment que les bons résultats attendus par le groupe sud-coréen ne sont que la conséquence de la chute de la devise sud-coréenne et d’une hausse des ventes de téléviseurs et autres équipements.

Avec la baisse du won, la devise coréenne qui a perdu fin septembre 12% sur un an face au dollar, les exportateurs sud-coréens sont plus compétitifs à l’étranger et la valeur de leurs bénéfices réalisés à l’étranger est plus importante une fois qu’ils sont convertis en devise locale. L’autre élément à l’origine de la hausse du bénéfice d’exploitation de Samsung est la vente de puces et de téléviseurs.

Le géant sud-coréen a l’avantage de fabriquer les puces mémoires qui équipent les appareils de ses concurrents, y compris ceux du grand rival américain Apple. Sa division semi-conductrice avait publié au deuxième trimestre des ventes record et un bénéfice opérationnel en hausse de plus de 50%. L’activité téléviseurs de Samsung connaît également une bonne forme

La seule ombre à ce tableau apparaît dans le secteur des Smartphones avec la concurrence féroce d’Apple ou des rivaux chinois en pleine expansion. Son dernier produit phare, le Samsung Galaxy S6 lancé en avril, a connu un succès mitigé.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*