morrisLa justice thaïlandaise a annoncé mardi que la multinationale spécialisée dans les produits de tabac, Phillip Morris, pourrait devoir s’acquitter d’une amende de plus de 2 milliards d’euros (2,2 milliards de dollars) en Thaïlande pour avoir fraudé sur les taxes d’importation.

S’exprimant devant la presse, le porte-parole du parquet, Somnuk Siengkong, a fait savoir que « Phillip Morris en tant que société, ainsi que sept Thaïlandais, ont été mis lundi, en examen pour fraude fiscale ». Il est reproché au spécialiste du tabac d’avoir évité de payer 500 millions d’euros (550 millions de dollars) de taxe d’importation. Pour ce faire, Phillip Morris, qui est propriétaire des marques Malboro et L&M, n’aurait déclaré qu’une partie des cigarettes importées en Thaïlande depuis les Philippines durant la période 2003-2006. A en croire le parquet, cette multinationale risque de payer une amende de 2 milliards d’euros (2,2 milliards de dollars). Dans le cadre de la même affaire, quatre cadres étrangers de Phillip Morris sont mis en examen mais, pour l’heure, ils ne sont pas présents sur le territoire thaïlandais.

Comme il fallait s’y attendre, la multinationale a dénoncé, par voie de communiqué, « des accusations sans valeur ». Quant à la filiale locale de Phillip Morris, elle a parlé d’accusations « injustes » contre lesquelles elle entend se battre en justice. C’est depuis 2006 que cette affaire a éclaté avant le parquet ne recommande, en 2011, de ne pas poursuivre Phillip Morris. Finalement, l’affaire a été à nouveau ouverte deux ans plus tard.

Phillip Morris avait également été impliqué à une toute autre affaire judiciaire en Thaïlande, dans le cadre de laquelle il avait contesté, en compagnie d’autres entreprises spécialisées dans les produits de tabac, être contraint de placer des avertissements antitabac couvrant 85 % des paquets de cigarettes dans ce pays. Cette disposition est finalement entrée en vigueur en 2014.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*