Ford-assembly-plantLe constructeur automobile américain Ford a annoncé mardi, son intention d’investir la somme de 170 millions de dollars dans son usine d’assemblage de Pretoria en Afrique du Sud et de commencer à exporter ses véhicules vers d’autres pays d’Afrique noire.

Cet investissement dans l’usine d’assemblage automobile de Silverton à Pretoria, a pour objectif de hausser la production du constructeur américain en Afrique du Sud. Aussi permettra-t-il la production de l’ensemble des gammes du SUV Everest dès le troisième trimestre 2016, de même que le nouveau pick-up Ford Ranger, lancé sur le marché en fin 2015.

A titre d’information, la capacité de production maximale de cette usine d’assemblage est de 10.000 Everest par an. Pour l’heure, ce modèle provient intégralement de Thaïlande, où l’industriel américain Ford dispose d’une usine en partenariat avec un groupe local. Selon les estimations de Ford, cet investissement donnera lieu à la création de 1.200 postes d’emploi, en tenant compte du réseau de distributeurs sur le territoire sud-africain. Actuellement, l’usine de Silverton dispose d’un effectif de 2.873 employés.

En dehors du marché sud-africain, la hausse de la production de cette usine donnera au constructeur automobile la possibilité d’exporter vers d’autres pays d’Afrique subsaharienne. Le vice-président exécutif et président de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique de Ford, Jim Farley, n’a pas caché cette ambition. «En produisant l’Everest en Afrique du Sud, nous pourrons répondre plus rapidement à la demande avec une plus grande variété de modèles pour nos clients à travers l’Afrique subsaharienne », a-t-il précisé dans un communiqué de presse.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*