hbcLe géant canadien de la distribution, la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC), qui est le doyen des détaillants en Amérique du Nord, envisage d’ouvrir jusqu’à 20 magasins aux Pays-Bas dans les deux années à venir, dans le cadre de son plan d’expansion en Europe.

Pour la première fois, cette compagnie canadienne veut étendre ses activités en dehors de son pays d’origine. A l’heure actuelle, HBC procède à la finalisation des discussions des baux à long terme. Ainsi, les premiers emplacements devraient ouvrir durant l’été 2017. De l’avis du président et gouverneur de cette compagnie canadienne, Richard Baker, les Pays-Bas constituaient un choix évident pour un  projet d’expansion.

Le patron de HBC a expliqué que sa société avait perçu une opportunité d’affaires dans ce pays à la suite de la faillite, l’an dernier, de la chaîne néerlandaise de grands magasins Vroom &Dressmann, qui a du fermer 60 de ses filiales. « Même si nous ne cherchions pas précisément à faire des pieds et des mains pour faire une expansion sur le marché des Pays-Bas, ce qui est arrivé, était une occasion assez unique. Il y avait à la fois des magasins disponibles et une absence de concurrence », a expliqué Baker.

HBC souhaite que 17 des nouveaux magasins portent la bannière de La Baie d’Hudson. Les trois restants devraient être ouverts sous l’enseigne Saks Off 5th. A noter que certaines des boutiques de la chaîne low-cost de Saks prendraient place dans les emplacements HBC. Selon Olivier Van den Bossche, responsable des activités européennes chez HBC, l’expansion de la compagnie canadienne aux Pays-Bas devrait donner lieu à la création de 2.500 postes dans la construction et le même nombre d’emplois dans les magasins.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*