La Compagnie canadienne HBC prend pied sur le marché néerlandais

hbcLe géant canadien de la distribution, la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC), qui est le doyen des détaillants en Amérique du Nord, envisage d’ouvrir jusqu’à 20 magasins aux Pays-Bas dans les deux années à venir, dans le cadre de son plan d’expansion en Europe.

Pour la première fois, cette compagnie canadienne veut étendre ses activités en dehors de son pays d’origine. A l’heure actuelle, HBC procède à la finalisation des discussions des baux à long terme. Ainsi, les premiers emplacements devraient ouvrir durant l’été 2017. De l’avis du président et gouverneur de cette compagnie canadienne, Richard Baker, les Pays-Bas constituaient un choix évident pour un  projet d’expansion.

Le patron de HBC a expliqué que sa société avait perçu une opportunité d’affaires dans ce pays à la suite de la faillite, l’an dernier, de la chaîne néerlandaise de grands magasins Vroom &Dressmann, qui a du fermer 60 de ses filiales. « Même si nous ne cherchions pas précisément à faire des pieds et des mains pour faire une expansion sur le marché des Pays-Bas, ce qui est arrivé, était une occasion assez unique. Il y avait à la fois des magasins disponibles et une absence de concurrence », a expliqué Baker.

HBC souhaite que 17 des nouveaux magasins portent la bannière de La Baie d’Hudson. Les trois restants devraient être ouverts sous l’enseigne Saks Off 5th. A noter que certaines des boutiques de la chaîne low-cost de Saks prendraient place dans les emplacements HBC. Selon Olivier Van den Bossche, responsable des activités européennes chez HBC, l’expansion de la compagnie canadienne aux Pays-Bas devrait donner lieu à la création de 2.500 postes dans la construction et le même nombre d’emplois dans les magasins.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager